OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Arménie
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Léproserie des Saints-Anges à Ouidah - Bénin
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Baffousam - Cameroun
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Dons de livres médicaux
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Géorgie
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Haïti
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Action hsopitalière pour Malisheve - Kosovo
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Dispensaire de Wadi El Arayech - Liban
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Lutte contre la lèpre
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Récupération de lunettes
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Léproserie de Djifanghor - Sénégal
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Kabou - Togo
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Projets internationaux - Centre chirurgical pour les lépreux de Gandhiji Seva Niketan
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Evénements / Actualité - La Municipalité de Marseille fait don au Prieuré de Provence d'un tableau représentant Mgr Mazloum
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Evénements / Actualité - Rermerciements Bulgarie
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Evénements / Actualité - Médaille de la ville de Marseille
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Historique des Hospitaliers de Saint-Lazare
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Le Grand Prieuré de France
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Origine de la devise Atavis et Armis
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Les prétendues suppressions
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - L'Ordre de Notre-Dame du Mont-Carmel et ses destinées maritimes
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Frégate le Nérestang
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Liste des Grands Maîtres de l'Ordre
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Nicolas Roze
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Claude-Toussaint Marot, Comte de la Garaye
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - L'Ordre de Saint-Lazare de Jérusalem et l'Ecole Royale Militaire de Paris
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Histoire de la léproserie de Vaumorin-les-Varzy
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Historique du dispensaire de Wadi-el-Arayech
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Histoire de l'Ordre - Vidéos
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Héraldisme
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Bibliographie
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Archives
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Spiritualité - Prière des Chevaliers de Saint-Lazare
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Spiritualité - A propos du Petit Office à l'usage des Chevaliers de Saint Lazare
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Liste des Patriarches melkites grecs catholiques depuis 1833
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Spiritualité - Fête de Saint-Lazare
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Les Reliques - Marseille
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Spiritualité - Litanies de Saint-Lazare
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Spiritualité - Procession de saint-Lazare
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Spiritualité - La Cathédrale Sainte-Marie Majeure de Marseille
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Spiritualité - Photos et illustrations
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Spiritualité - Documents
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Le Protecteur spirituel
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Le Grand Maître Emérite
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Le Grand Prieur Emérite
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Les Prieurs et Commandeurs
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Les Commissions
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Les Juridictions
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Atavis et Armis
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Commanderie de Saint-Denis - Bref historique

OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Prieuré de Provence Côte-d'Azur
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Commanderie de Toulon 2013
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Commanderie du Comtat Venaissin
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Commanderie de Corse 2017
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Boigny - Siège Magistral
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Membres illustres
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Liens
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Livre d'or
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Nous contacter
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Calendrier des événements
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Lutte contre la lèpre
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Lutte contre la lèpre
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Arménie
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Léproserie des Saints-Anges à Ouidah - Bénin
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Baffousam - Cameroun
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Dons de livres médicaux
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Géorgie
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Haïti
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Action hsopitalière pour Malisheve - Kosovo
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Dispensaire de Wadi El Arayech - Liban
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Lutte contre la lèpre
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Récupération de lunettes
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Léproserie de Djifanghor - Sénégal
OSLJ - Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem - Grand Prieuré de France - Kabou - Togo


Chaque année, les Hospitaliers de Saint-Lazare sont partenaires de «Raoul Follereau» et participent à la quête au profit des Lépreux, les derniers samedi et dimanche de janvier.

Pendant longtemps la lèpre fut considérée comme un fléau, un mal horrible et mystérieux qui rongeait peu à peu sans qu'on en connaisse la cause, ni les moyens d'enrayer sa progression. Inexpliquée parce qu'alors inexplicable, c'était une maladie honteuse, une sanction divine, l'antichambre de l'enfer. On chassait les lépreux hors des lieux habités ou on les parquait comme des animaux dans des endroits isolés, pour éviter la contagion qu'on devinait sans la comprendre, et le diable qui avait certainement pris possession de leur âme.


Aujourd'hui il n'en est plus ainsi en Europe (on doit considérer par exemple que la lèpre est éradiquée en France depuis le 18ème siècle) ; mais si, certes, on peut dire que dans le reste du monde le mal est stabilisé, et même qu'il régresse (en 1980 encore on dénombrait 4 millions de nouveaux cas chaque année ; il n'y en avait plus que 266.000 en 2006), on en trouve un peu partout (il y en a même un millier de nouveaux, venant d'outre-mer tous les ans en France, qui sont soignés à l'hôpital Saint-Louis à Paris), particulièrement dans certaines zones déterminées des régions équatoriales ou tropicales. Dans six pays de plus d'un million d'habitants, elle représente toujours une endémie très vivace, ce qui suppose au moins, annuellement, un nouveau cas pour 10.000 habitants : dans le Sud-Est asiatique, le Népal (l'Inde, où un très grand effort a été accompli, ne figure plus dans la liste depuis 2005) ; en Amérique du Sud, le Brésil ; en Afrique, Madagascar le Mozambique, la République Démocratique du Congo et la Tanzanie (n'y figurent plus l'Angola et la République Centrafricaine).


Certes on sait depuis la fin du 19ème siècle, grâce à un médecin norvégien, Gerhard Hansen, que la lèpre est due à un bacille assez semblable à celui de la tuberculose (un bâtonnet renflé à ses extrémités) contagieux bien sûr par contact, mais surtout par inhalation, avec cette réserve que la contagion disparait dès le début du traitement, car on sait maintenant la traiter efficacement en utilisant d'abord des sulfones (depuis 1945), thérapie efficace mais longue, et surtout, depuis 1982, sous forme de polychimiothérapie, comme pour le sida, en associant aux sulfones deux autres antibiotiques, mais avec cette différence très appréciable que la guérison est assurée au maximum en un an, pour les cas les plus malins, et le plus souvent en six mois, à un coût peu élevé (2 € par mois). Par contre il n'existe toujours pas de vaccin.


Mais pour stopper la contagion et la progression du mal, il faut le plus vite possible le détecter. Or il n'est pas au début facile à constater, sinon par un spécialiste, car il est indolore et peu visible, apparaissant sous forme d'une dépigmentation de la peau qui devient insensible à l'endroit contaminé. Sa progression est lente, au moins trois ans et parfois jusqu'à vingt. Il attaque peu à peu sournoisement la chair puis les nerfs provoquant, s'il n'est pas soigné suffisamment tôt, d'atroces infirmités (amputation, paralysie, cécité...). Et évidemment le traitement peut stopper l'évolution de la maladie, mais non réparer les invalidités déjà existantes.

Ainsi on peut maintenant soigner et guérir la lèpre, mais ne pourrait-on pas essayer également de l'éradiquer définitivement, objectif prévu initialement par l'O.M.S. pour la fin du 20ème siècle, mais reporté finalement à celle du 21ème ? Nous avons déjà vu que sa détection n'était pas toujours facile. Il reste aussi parfois encore quelques vieux tabous de maladie honteuse qu'on cherche à cacher le plus longtemps possible pour ne pas être rejeté de la société (comme ce fut le cas en Europe au Moyen-âge).


Mais d'autres facteurs interviennent qui retardent l'efficacité de la lutte :


        - Facteurs liés au sous-développement

        . La faiblesse des ressources budgétaires des Etats, en particulier dans le secteur de la santé, jugé non

          prioritaire ;

        . Les difficultés de communication, à cause du mauvais état des routes, des conditions souvent précaires des

          transports aériens, mais aussi des situations climatiques et géographiques telles que

          mousson, fleuves... ;

        . L'absence, la vétusté et le manque d'entretien des hôpitaux et des centres de santé ;

        . La pauvreté des populations et leur malnutrition.


        - Facteurs culturels et politiques

        . L'exode rural vers les banlieues surpeuplées des grandes villes, ce qui engendre bidonvilles,

          promiscuité, chômage, délinquance, insécurité, coupure avec le milieu communautaire ;

        . Les luttes tribales, les révoltes, les guerres civiles obligeant des populations à se déplacer et à vivre

          dans des conditions précaires.


        - Facteurs liés à la politique de santé des Etats

        . La lèpre n'est plus considérée, à tort, comme prioritaire, mais plutôt comme un problème résolu dès que le

          pays est passé en dessous du seuil d'endémie ;

        . Le personnel compétent est de plus en plus rare, d'où les soins sont souvent prodigués n'importe comment

          et la détection précoce est insuffisamment réalisée.


A quelles actions peuvent, dans ce domaine, collaborer les Hospitaliers de Saint Lazare, en partenariat avec la fondation Raoul Follereau ?


Essentiellement en œuvrant dans trois directions :


        - Le dépistage et la guérison du mal, afin de stopper la contagion et d'éviter les mutilations ;

        - La formation des agents de santé, afin d'effectuer des diagnostics justes et d'assurer des soins de qualité ;

        - La réinsertion des lépreux guéris même handicapés, c'est-à-dire les aider à retrouver leur autonomie et une

          place dans la société à travers une activité économique : or cela n'est pas toujours facile, car les malades,

          même guéris, sont encore trop souvent considérés comme des gens "pas comme les autres", ce qui

          explique le slogan de la Journée mondiale des Lépreux de cette année "La Lèpre ne tue pas, elle exclut".


Jean-Louis d'Arc, Commandeur de Paris.

Un lépreux

(Photo Raoul Follereau)

Le chevalier Loïc Conquer

en visite à Ouidah (Bénin)

Haut de page